Coordonnées

  • Permanence parlementaire de Gaëtan Gorce :
    32 rue du commerce Appt. 9 - 58200 COSNE SUR LOIRE _____________________________ Tél : 03 86 26 91 99 _____________________________ Fax : 03 86 26 89 97 _____________________________ Mail : gorce.gaetan@wanadoo.fr

Me suivre sur Twitter

« La fausse modernité de fausses réformes... | Accueil | Mon intervention sur la ppl fin de vie, amendement 29 »

19 juin 2015

Commentaires

rene girard

Avec la tournure que prend l'actualité, on voit bien qu'il n'est pas crédible de se prétendre démocrate et de ne pas respecter la voix du peuple.
Souvenez vous messieurs qu'au dernier référendum sur l'établissement d'une constitution pour l'Europe les Français dirent NON à 54,67 pour cent.
Vous n'en avez pas tenu compte, car tels les cabris "Europe, Europe"vous saviez mieux que le peuple ce qui était bon pour lui-c'est un comble en démocratie-.
Puisse un petit état , mais le berceau de la démocratie- la Grèce- vous faire honte à vous les politiques.
Bien sur ce pays sera après le non au référendum dans la panade mais en fait il y est déjà, en partie pas sa faute mais pas seulement.
L'Europe devait selon vous nous apporter beaucoup, c'est surtout beaucoup de problèmes qu'il est difficile de résoudre car on ne tient plus les rênes de notre destinée .
girard

Fluvichon

Sans vouloir tomber dans les clichés ou le pathos, si les dirigeants du monde dont les créanciers de la grèce, le FMI etc, vivaient comme vivent les Grecs actuellement, avec moins de 650€/mois net, je pense que les choses changeraient beaucoup plus vite...

Gaëtan GORCE

Bjr
Mais l'un ne va pas sans l'autre. C'est bien pour éviter une nouvelle tragédie à la population grecque qu'il faut trouver des solutions comme celle consistant à monétiser la dette.. Je suis d'accord avec vous que ce système ne prend pas en compte les besoins des gens. Il faut donc tenter d'en modifier la logique. Bien à vous, G

rene girard

Il faudrait revenir aux théories de Nicolas Oresme pour qui la monnaie ne doit pas être le fait du prince (ou des princes)car elle appartient à la collectivité qui l'utilise.Nos dirigeants ayant oublier cela il ne nous restera plus que les yeux pour pleurer.
Pour ce qui concerne le franc germinal crée par la loi du 7 et 17 germinal de l'an 11-28 mars et 7 avril 1803 , c'est la guerre de 14-18 qui lui a donné le coup de grâce -une remarquable stabilité et n'oublions pas les 5 pays membres de l'Union Latine et leurs dépendances ( dont la Grèce)et les très nombreux pays alignés ayant une monnaie conforme.C'est assez peu connu mais une pièce de 5 francs valait 5 lires , 5 francs suisses , 5 francs belges, 5 pesetas, 5 drachmes,au total c'est 32 pays qui avait une monnaie compatible avec la notre!!!on n'en a guère parlé à la création de l'euro!
girard

Fluvichon

Bonjour,

Si je peux me permettre, vous avez l'air de vous soucier du système économique dans son ensemble... Mais la vraie problématique, c'est la population grecque qui vit avec rien et qui doit tout fournir pour rembourser la dette du pays ...
Ma question est : pourquoi pense-t-on toujours à l'échelle du système et pas à l'échelle des gens ? le système est là pour satisfaire les gens, pas l'inverse ....

Merci d'avance de votre réponse,
Bien à vous,
F.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.