Coordonnées

  • Permanence parlementaire de Gaëtan Gorce :
    32 rue du commerce Appt. 9 - 58200 COSNE SUR LOIRE _____________________________ Tél : 03 86 26 91 99 _____________________________ Fax : 03 86 26 89 97 _____________________________ Mail : gorce.gaetan@wanadoo.fr

Me suivre sur Twitter

« Manuel, tu as dit "Gauche de gouvernement" ? | Accueil | "Le Mot juste…" »

18 mai 2016

Commentaires

girard

J'avais avancé l'idée il y a 1 an ou plus d'un référendum qui aurait porté sur une dizaine de problèmes de notre société ,le leader de FO demande qu'un référendum soit organisé sur la loi travail: chiche , pour l'instant 62 pour cent des Français sont opposés à cette loi.
Que les"démocrates" qui nous gouvernent osent et le problème sera réglé!
Le coût serait bien moindre que ce que l'on voit .
La presse étrangère juge Hollande finit, je le pense aussi, l'entêtement de Valls va nous coûter bien cher, quel gâchis !
girard

girard

7 MAI 2017 le châtiment
Toi qui me suis partout, que jamais je ne vois,
Qui donc est tu ?Je suis ton crime, dit la voix
Et Hollande déchu,comme un homme qu'on broie,
Leva sa face pâle et lu : quarante neuf trois.
Grand merci au grand HUGO
girard


GAETAN GORCE

Fort heureusement l'histoire ne se répète jamais complètement et je me garderais bien d'associer à des personnages compromettants des acteurs politiques d'aujourd'hui. Les contextes sont différents, la taille des acteurs aussi.
Quant à l'esprit de Résistance, celui qu'il faut opposer à cet envahisseur qu'est la finance mondiale, dénoncée au Bourget par un nouveau Sarrault ( s'écriant au lendemain de l'occupation de la Rhur qu'il " ne laisserait pas Strasbourg à portée des canons allemands" puis partit déjeuner ) , il doit surtout nous aider à retrouver le goût d'une gauche combattante. Contre les spéculateurs de tous bords et autres traders, qui ont leurs alliés dans la place, nous n'avons perdu qu'une bataille. Contre tous les cynismes ayant le front de retrouver notre panache !

Benoît Bezon

Monsieur le Sénateur,
Cher Gaëtan,

Au delà de ce superbe trait d'esprit français et d'un humour tout britannique, plusieurs questions se posent pour bien contextualiser cet appel :
Qui est le nouvel Hitler ? A-t-il un nouveau Mussolini comme comparse ? Quel Maréchal (ou quelle M. Maréchal) a profité de la débâcle ? Quel Churchill t'accueille actuellement en exil pour préparer la libération et quelles sont ses arrières pensées ? Existe-t-il un Félix Eboué pour apporter du crédit à cette entreprise ? Surtout, combien de temps le nouveau Roosevelt va-t-il attendre avant d'entrer dans le jeu et essaiera-t-il de caser un Général Giraud à ta place ? Enfin, qui siègera dans le futur CFLN ?
Autant de questions importantes que je me pose avant de trouver un esquif pour traverser la Manche !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.