Coordonnées

  • Permanence parlementaire de Gaëtan Gorce :
    32 rue du commerce Appt. 9 - 58200 COSNE SUR LOIRE _____________________________ Tél : 03 86 26 91 99 _____________________________ Fax : 03 86 26 89 97 _____________________________ Mail : gorce.gaetan@wanadoo.fr

Me suivre sur Twitter

« La politique à la dérive ou " la décence aux Enfers " | Accueil | La droite et ses démons... »

09 avril 2013

Commentaires

Maxime

Merci!

NWO2918

On aime bien Monsieur Gorce. Mais ne serait il pas plus simple d'en finir avec le Parti Socialiste? Ce jour M.Kucheida a été condamné à 6 mois avec sursis. Nous sommes en pleine affaire Cahuzac. JN Guerini a tellement à dire aux juges qu'il s'en essouffle dans leurs bureaux. Ne parlons pas de l'ex-futur candidat DSK.
Que voulez vous faire avec cette canaille, Monsieur Gorce ?
Bon courage quand même, il faut des hommes de vérité en ce monde.

Monique Gosselin-Noat

Bravo Gaetan Gorce! votre diagnostic est parfait; je dois vous avouer qu'il a été le mien et que après plus de vingt-cinq ans de militantisme dans la gauche et au PS depuis sa création,(en 1971) j'en suis sortie en 1988 ,écœurée par le socialisme à la Mitterrand, celui même que vous décrivez aujourd'hui; Oui, il faut de nouveau refonder le socialisme trahi déjà dès 1971,mais nous ne l'avons su que beacoup plus tard
Anne-Monique

emmanuelmallet18@orange.fr

Je suis d'accord avec tout cela.Ne pourrait on y ajouter ,cela va vous faire souffrir,que l'ENA qui prépare à la conduite de l'administration fasse que ses brillants élèves restent exclusivement au service de celles ci sauf à en démisionner définitivement pour faire de la politique.
Merci de votre avis sur ce point qui lui aussi serait moralisant et éviterait "les clans"

Lucas R ,974 Ile de La réunion

Merci pour cette analyse qui fait honneur à l'engagement politique;
Puissiez-vous être entendu .

Frédéric

Félicitations Monsieur,
En dépit du fait que je suis opposé aux idéologies et théories de votre parti, mais ce que vous dénoncez est aussi la cause du rejet,je ne peux qu'approuver à 200% votre réflexion.

S'il vous plaît n'oubliez pas de supprimer aussi ce clientélisme si navrant parmi tous ces élus et qui nous amène lentement vers la démagogie

Et surtout, surtout arrêtez de diviser ce pays et redonner de l'Espoir en faisant redémarrer l'économie.

audra

C'est une blague camarade ?! rejoins nous pour construire une vraie force de gauche et arrête de servir la soupe à l'oligarchie socialiste !

BIDAULT Gérard

Bravo Gaëtan, le clanisme ronge le PS où on exclut à tour de bras ceux qui ne marchent pas dans la combine.
Tu te souviens des Rocardiens, ils ont fait peau neuve dans l'Allier autour de l'inénarrable Lahaye qui maintenant prône une sixième république...
Chambeford est le muet du sérail mais il est hollandiste, Mallot faute de circonscription "conseille" Eyrau. La seule chose qui importe pour ces gens là c'est d'avoir un hochet et si possible en vivre. Faute de mieux certains s'accrochent à leur mandat de maire quitte à passer des alliances inattendues comme Huguet ou feu Bardet (PCF).Le peuple de gauche va à la pêche. Amitiés GB.

Bernard Filleul

Bonne analyse de ce qu'est devenu ce parti. En tant que maire PS, j'ai découvert la triche cautionnée au plus haut niveau par des chefs de clans qui sont obsédés par le partage du gâteau ! J'ai vite compris qu'il ne faut pas essayer d'entrer dans ce monde particulier sans cooptation. Peu importe le vote des vrais militants, ce qui compte c'est la volonté de monarques souvent incapables de gagner leur vie autrement qu'en étant des élus à vie !

clement

bravo

Mathieu

Puissent vos collègues vous entendre ...

Grégory E.

Texte apprécié... Merci...

Juste une question: pourquoi ne pas envisager gonfler les forces du Parti de Gauche (et par incidence du Front de Gauche!)étant donné que sa genèse repose, entre autre, sur un constat identique fait par de nombreux militants il y a quelques années et fut guidée par le même courage et lucidité que vous appelez de vos vœux à présent?...

Avec une infinie sympathie,

Grégory

Francois Waroux

je ne peux qu'approuver votre analyse Monsieur le sénateur. Bravo ! Vous touchez là le fond du problème.Mais y aura t-il des collègues pour vous écouter et vous joindre ???? je crois que les gens ont peur .

jlsalvignol

Brut de décoffrage, mes remarques de tout à l'heure à des amis socialistes, ce que je ne suis pas du tout.

Hollande dispose d’un atout majeur et d’une arme léthale.

Atout : les taux très bas avec le bonus des capitaux japonais qui rendent les contraintes de la dette française tout à fait supportables...mais le yen baisse bien vite ! Rien n’est acquis, compétitivité etc...

http://www.daily-bourse.fr/forex-EURO-YEN-parite-EUR-JPY.php


Arme : la dissolution, car il serait bien étonnant que les gugusses de la majorité Rose/Vert qui s’agitent et font les fiers-à-bras aient la moindre envie de retourner devant le Peuple en ce moment.

À écouter ceci :

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/video-francois-hollande-monsieur-faible-la-couverture-de-l-express-cette-semaine_1238706.html


je ne sais pas vous, mais j’éprouve vraiment du dégoût pour ce genre de tirades vides et totalement hors du coup. On croirait du Torreton, le Andrey Vyshinsky de la gôche caviar.

Personne n’a rien à gagner à ce que cette configuration dure. Mais si Hollande a des cartes majeures, saura-t-il en jouer à temps et à fond ?

Juste mon idée du moment.

F.LE BOLC'H

L'idée d'une équipe de crise me paraît constructive. R.Badinter, J.Delors sont, me semble-t-il restés des militants. Je ne sais pas si les instances du PS souhaitent un changement de cap. Harlem Desir a initié des rencontres avec les français, pas nécessairement socialistes. L'idée est noble. Cependant, les militants aimeraient aussi cette écoute et cette consultation. Les plus modestes n'ont pas vraiment réagi à l'affaire Cahuzac ... ils ne croient probablement plus aux partis politiques. La défiance est grande, la crise est profonde. Le temps n'est peut être pas si loin où l'alternance gauche/droite ne semblera plus utile à la démocratie. J'espère que le PS aura changé avant !

Thomas

Votre analyse est juste mais pensez-vous pouvoir faire changer un tel appareil ? Car l'arrogance est inhérente au sentiment de possession du pouvoir - petit ou grand, vrai ou faux - de tous les apparatchiks. Le PS est concerné en premier lieu, ce qui est plus désolant, mais toutes les institutions subissent les mêmes maux. Il ne faut pas s'étonner des taux d'abstention qui vont s'aggraver.

bm28

M. le député,

les problèmes évoqués, bien que fortement concentrés au sein du PS, n'en sont pas pour autant limités au PS mais généralisé à l'ensemble de la classe politique française.

Il me semble que le non-cumul des mandats doit se doubler d'une limitation de l'exercice de la politique en nombre d'années ou d'un nombre limité de mandats. Ainsi le renouvellement serait partiellement forcé et peut-être pourrions-nous assister à un retour de la prédominance des idées au sein des partis.
Peut-être ainsi seul le soutient aux idées du partis pourrait rassembler les membres de ces partis au sein des assemblées et non le soutient clanique à telle ou telle personne.

Concernant votre conclusion, je m'interroge sur la manière de nommer et constituer votre " comité "des irréprochables" ".

Électeur

Merci beaucoup pour cette analyse. J'ai l'impression qu'il y a eu l'occasion d'un tournant en 2002, et qu'il n'a pas été pris - un tournant vers un parti plus populaire, au sens noble - mais plutôt qu'au contraire, aucune remise en cause sérieuse n'est venue permettre d'enrayer la lente frontisation des esprits.

L'idée de faire appel à des "irréprochables" est excellente, et Badinter aurait tous mes suffrages. D'autres, détachés aussi de l'exercice du pouvoir et de ses féodalités, l'auraient tout autant.

Merci beaucoup pour cette analyse, qui me redonne espoir sur les capacités du PS à redevenir un parti politique digne de ce nom et utile à la France.

Mr Sardine

Merci de mettre des mots clairs sur quelque chose qui restait flou dans mon esprit. Je suis complètement d'accord avec vous, il faut faire quelque chose pour que le PS redevienne crédible. Il devient difficile, très difficile de ne pas sombrer au 'tous pourris' en ce moment, avec toutes les affaires qui s'accumulent... La tentation des extrêmes est la, d'autant que les verts ont également perdu toute crédibilité dans l'esprit de beaucoup. Et je dis ça en tant que gentil électeur de centre gauche, je n'ai jamais été extrême dans mes votes jusque la...

Bertrand

"confiscation par une bourgeoisie d'appareil": d'accord.
Il y a 6 mois, le mariage pour tous était présenté comme plus d'égalité, plus de justice. Aujourd'hui, plus ça avance, plus ça divise.
En 1984, Mitterrand arrête le projet Savary, il prend un nouveau départ et 4 ans plus tard il reprend la main.
Il faut un nouveau départ!

Jorge Atlan

Bravo!
Je ne savais pas qu'il restait encore des "socialistes" lucides et avec des valeurs à gauche. Dommage que vous ne soyez pas plus nombreux. Je ne sais pas si le PS est encore capable d'un tel acte. Le mal est profond, les compromissions nombreuses et profondes. Le retour de bâton va vite se faire sentir. Mais cela ne changera rien a leur prise de conscience. Ils sont coupés du monde réel et du quotidien des français. Vous avez raison: une carrière politique ne devrait s'engager qu'après avoir travailler dans la vie réelle.

Eric Pepino

Monsieur le sénateur
merci pour votre lucidité et votre courage! Je ne suis pas socialiste mais je pense que vous faîtes la seule analyse possible de la situation présente de votre parti. Permettez-moi aussi de vous dire que l'alliance financière entre le PS et Pierre Bergé participe aussi à ce discrédit qui, aujourd’hui, vous affecte et qui se caractérise notamment par une une certaine insolence de la part du gouvernement dans l'affaire du mariage pour tous. prétendre défendre les petits et les exclus quand on passe son temps avec une certaine jet-set parisienne finit par vous retomber sur la tête. La France mérite autre chose et je comprends votre appel à une refondation du PS sur d'autres bases que j'ai envie de qualifier de réalistes: Eric Pepino, prêtre à Lyon

jb

Bravo hélas j'ai peur que l'avenir immédiat ne vous donne tort. La machine à perdre Est enclenché

S Blanchard

Monsieur le Sénateur,

Votre message est intéressant, mais je ne comprends pas comment la parité et le non-cumul des mandats va aggraver la situation : le cumul des mandats n'encourage-t-il pas la confiscation de ceux-ci au profit de l'appareil féodal coopté que vous dénoncez, au détriment d'une classe nouvelle d'élus qui ne peut pas se constituer ?

Certes, les quotas ne produisent pas au tout début, des gens aussi expérimentés que ceux en place, mais ne faut-il pas accepter des femmes inexpérimentées, et de jeunes élus inexpérimentés pour avoir au bout du compte une nouvelle classe politique qui représente mieux les français ? Certes, il faudrait peut-être exiger d'avoir un métier avant d'être élu, comme on l'exige de ceux qui rentrent dans les ordres, mais seule une minorité de ceux qui sont rentré(e)s trop jeunes arrivent très haut, du fait du cumul qui limite le nombre d'élus en place...

Bruno Jaouen

Bonjour

Votre intervention ajoutee a celle de F Bayrou ce matin, outre la hauteur de vue qu'elles degagent, redonnent espoir !

Merci.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.