Coordonnées

  • Permanence parlementaire de Gaëtan Gorce :
    32 rue du commerce Appt. 9 - 58200 COSNE SUR LOIRE _____________________________ Tél : 03 86 26 91 99 _____________________________ Fax : 03 86 26 89 97 _____________________________ Mail : gorce.gaetan@wanadoo.fr

Me suivre sur Twitter

« Le rendez-vous des politiques | Accueil | Petits meurtres entre amis… bruxellois »

14 avril 2010

Commentaires

Rodolphe

Bien vu et bien dit camarade
on ne peut toucher aux 60 ans tant que tout ne sera pas mis à plat, en particulier:
-la pénibilité Y COMPRIS PSYCHIQUE
-La nécessité comme tu le dis de reprendre comme nous l'avions fait le système de Santé en l'axant sur la prévention
La nécessité de remettre de l'ordre dans la protection de la santé des salariés avec une médecine du travail qui peut jouer son rôle (comme avant!)car la dérive est réelle actuellement.
- La nécessité de faire plus pour les mères de famille qui travaillent, soit en réduction de temps non pénalisé soit en bonifications.
- La nécessité de cesser de globaliser par les moyennes pour tenir compte des secteurs d'activité tant pour les bonifications de pénibilité que pour l'Age DE BONNE SANTE.
Ce dernier est en moyenne DE 63ANS
l'âge moyen de départ à la retraite étant de près de 62 ANS, il ne reste à beaucoup QUE UN AN pour profiter de la vie.
MAIS MAIS quel est l'âge moyen de bonne santé pour l'infirmière, le maçon, l'éboueur, le peintre, le plombier ou le carrossier entre autres???
C'est sur cette base, il me semble qu'il faudra prendre des décisions justes et solidaires.
Petite remarque finale:
Ne met-on pas la charrue avant les bœufs pour nous faire oublier le chômage et l'absence d'emploi???
Ne faut-il pas bouger aux assemblées et imposer de trouver des solutions pour ce qui est indispensable maintenant et prendre le temps d'extrapoler pour 2030 car d'ici là, qui sait, le ciel nous sera tombé peut-être sur la tête (en bons gaulois!)
Pas d'emploi! pas de retraite! Cherchons donc à vider les fichiers du pôle emploi; cela remplira les caisses de la Sécu au travers des urssaf mais aussi les caisses de retraite complémentaires.
PAS D'EMPLOI DONC PAS DE RETRAITE ET PLUS DE SECU !!!
en toute Amitié
Amitiés à tous du fond du cœur!
et...FRA-TER-NI-TE !!!

ATI

J AI IDEE QUE LA PARTIE EST TRUQUEE CAR ON NOUS DIT DEJA QUELS FACTEURS ON POURRA MODIFIER
COTISER PLUS
RECEVOIR MOINS
PARTIR PLUS TARD
VOILA UN BEL AVENIR
MAIS S IL NOUS VIENT A L IDEE DE PRENDRE SUR LES TRANSACTIONS DE BOURSE SUR LES PRIMES SUR LES NICHES FICALES SUR L EVASION FISCALE C EST PAS CORRECT PAS REALISTE
JE CRAINS QUE LA COMME AILLEURS ON REPRENNE LA POLITIQUE DE TARDIEU :
IL FAUT FAIRE PAYER LES PAUVRES ILS SONT MOINS RICHES QUE LES RICHES MAIS ILS SONT PLUS NOMBREUX
GIRARD RENE

Un lecteur


"La voie est étroite mais elle est claire !"

se disait naguère

"La route est droite mais la pente est forte".

J.M. Queste

La position de Thomas Piketty sur le problème des retraites.

http://www.laviedesidees.fr/Universaliser-le-droit-a-la.html

marcel

Les enjeux sont remarquablement fixés. Enfin un message clair sur les retraites.

Guy Paris

J'ai été choqué ce matin en découvrant une pleine page de communication sur cette question financée par l'Etat. Très clairement "prospective comptable", encore une fois c'est la politique par la peur et la culpabilisation qui est pratiquée. La question est certes angoissante mais il faut l'aborder sereinement, avec courage, sans rester aveugle ou dans le passé.
Voilà le thème majeur de notre CONVENTION.

Guy PARIS
Auxerre

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.